Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

mars 2015 / La Chapelle

Du pachtoune dans la parlotte

par Barbara Vignaux

Une quinzaine de personnes se serrent autour d’une table dans une petite salle aux murs vitrés ; tous des hommes, plutôt jeunes, suspendus aux paroles de deux bibliothécaires, Mélanie et Delphine. À l’entrée, un panneau : « 14 h 30. Join our conversation french club ! » L’une d’elles propose de constituer deux groupes : d’un côté, ceux qui ne comprennent pas du tout le français, de l’autre, ceux qui commencent à le maîtriser. Un des participants l’écou­te, acquiesce, commente – « team one, team two » – et traduit en pachtoune à l’intention des au­tres. Quelques mouvements de chaise plus tard, la Parlotte démarre : une discussion informelle organisée par l’équipe de la bibliothèque Václav Havel, afin de familiariser au français un groupe de réfugiés afghans.

Médiation dans les deux sens

La parlotte existe depuis mai dernier. Aujourd’hui, cet atelier hebdomadaire remporte un tel succès que ses animatrices doivent refuser des participants – d’autres Afghans qui se présentent à l’entrée de la salle puis retournent s’installer en salle de lecture. Pour Lola Mortain, une des bibliothécaires, « cette activité est un prolongement de nos collections »(Lire la suite dans le numéro de mars 2015)


Photo : © DR

Dans le même numéro (mars 2015)

En kiosque, n° 274

septembre 2019