Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

avril 2014 / Goutte d’Or - Château Rouge

Comment Uraca lutte contre le sida

par Jacqueline Gamblin

Neuf mois d’études et d’entretiens auprès de la communauté africaine de la Goutte d’Or ont permis dépistage et informations sur la transmission du sida.

Installée à La Goutte d’Or, l’Unité de Réflexion et d’Action des Communautés Africaines (URACA) fait de la prévention du sida depuis plus de vingt ans. Elle a conduit jusqu’à fin 2013 une étude originale de neuf mois sur la réduction des risques sexuels liés au VIH au sein de la communauté africaine. Pour cela, elle a travaillé en partenariat avec l’Institut Renaudot, Centre de ressources en santé communautaire.
Au départ de la recherche, plusieurs hypothèses : l’idée que le manque d’informations pouvait être le problème principal expliquant la prévalence de la maladie, et celle de l’importance du tabou de la sexualité et du rejet des ma­lades et de leurs familles. La mé­thodologie choisie impliquait la participation active des membres de la communauté, explique le directeur, Damien Rwegera. Un groupe de travail a donc été constitué, réunissant cinq femmes et cinq hommes, usagers de l’Unité, choisis par Aïssatou Gnabaly, responsable URACA de la prévention chez les femmes originaires d’Afrique, et Gaelle Paupe, consultante formatrice à l’Institut Renaudot... (Lire la suite dans le numéro d’avril 2014)


Illustration : © Séverine Bourguignon

Dans le même numéro (avril 2014)

n° 282

mai 2020