Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

avril 2014 / Goutte d’Or - Château Rouge

Quand Batigère balaie les emplois sociaux

par Annie Katz

Le bailleur social a remplacé l’entreprise d’insertion Clair et Net par une société privée. Exit les emplois privilégiant les habitants en difficulté du quartier.


Clair et Net, entreprise d’insertion de la Goutte d’Or qui assurait l’entretien de deux immeubles du bailleur social Batigère, a été remplacée par La Rationnelle, importante société de nettoya­ge, à l’issue d’un appel d’offres.
Tout est donc normal, semble-t-il ? Avant de conclure, petit flash-back.
Batigère avait demandé à Clair et Net (de gré à gré) de prendre en charge l’entretien des immeubles livrés neufs, en novembre 2010, aux 16-18 et 40 rue Myrha.
Choisie par l’intermédiaire de l’équipe de développement local pour sa vocation d’insertion, l’entreprise avait été laissée assez li­bre pour les prestations fournies sur devis « comme avec une copropriété classique », précise Laurent Gomis, directeur de Clair et Net. « D’ailleurs, au bout d’un certain temps, j’ai cessé de réclamer le contrat ! »
Puisqu’il ne s’agissait pas d’un mar­ché au sens strict, aucune date d’éché­ance n’avait été fixée.
L’association a été prévenue du lancement d’un appel d’offres mais n’a pas pu postuler, chaque marché représentant à peu près le quart de Paris ! ... (Lire la suite dans le numéro d’avril 2014)


Illustration : © Séverine Bourguignon

Dans le même numéro (avril 2014)

n° 283

juin 2020