Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

juillet-août 2021 / La Chapelle

Octopousse : le composteur nouveau est arrivé

par Sylvie Chatelin

L’Octopousse, construit sur le modèle du « keyhole », s’inscrit dans une nouvelle génération de composteur. Les résultats de la phase pilote sont concluants. Encore faut-il des volontés pour pérenniser le procédé.

L’expérimentation menée conjointement par Vergers urbains et Compost urbain paraît apporter une solution au problème formulé par Jérôme Woytasik (cofondateur de Vergers urbains) : « Il est difficile de gérer un composteur public où trop de vert est déposé et où les déchets ne sont pas triés. » En effet, un bon équilibre entre matières sèches et matières humides, le tout bien aéré, est indispensable.

L’idée ? Pré-dessécher à domicile les matières humides dans des silos conçus et fabriqués par Compost urbain. La réalisation ? Depuis quelques mois, ce sont donc une quinzaine de familles qui se sont engagées dans ce projet pilote.

Les silos aluminium d’une hauteur de 60 cm pour un diamètre d’environ 30 cm sont gainés d’une bâche PVC micro-perforée recyclée, achetée à la Réserve des arts (matériaux pour les professionnels de la culture, de la création et de l’artisanat), qui permet la ventilation du compost et l’évaporation d’une grande partie de l’eau contenue. Les participants y déposent leur déchets et, afin d’accélérer le processus d’asséchement, y ajoutent de la matière sèche (fournie par Compost urbain), mélange de cagettes broyées et de « champost », les briques de paille déjà bien décomposées qui ont servi de substrat aux champignons cultivés à La Caverne (la ferme urbaine « cavernicole » de la porte de La Chapelle). Un « mélange intégralement parisien », comme se plaît à le souligner Malcolm Hammer (fondateur de Compost urbain) qui démonte et broie lui-même les cagettes, fabrique le mélange et le conditionne en sacs de 60 litres.

Une avancée à confirmer

Les participants apportent ensuite, idéalement tous les deux mois, le contenu de leur silo dont le volume est fortement réduit dans le sac textile fourni à cet effet pour le déverser dans le bac à compost intégré dans une jardinière octogonale (fabriquée par Vergers urbains) sur l’esplanade Nathalie Sarraute. Ils repartent chez eux avec de la matière sèche pour relancer un nouveau cycle en un cercle vertueux infini de « réemploi [des déchets] et de décentralisation [une multitude de petits points de compostage], le seul flux étant celui de la matière séche [dont l’approvisionnement est très local et se fait à pied ou à vélo] », comme le précise Jérôme Woytasik.

C’est à la suite d’un appel d’offres en 2019 de Paris&Co via Urban Lab (laboratoire d’expérimentation de Paris&Co) dans le cadre du Quartier d’innovation urbaine Chapelle-S que Vergers urbains a mis en place l’Octopousse et répondu ainsi à la demande exprimée par les riverains du lieu qui souhaitaient recycler leurs déchets ménagers mais ne savaient pas quoi en faire.

Mise en route le 14 octobre 2020, la phase pilote est maintenant terminée. L’association Vergers urbains a rendu son rapport et estime l’expérience réussie (chaque famille dépose avec régularité environ 13 litres par mois) mais ne se montrera complètement satisfaite que « si un groupe d’habitants s’emparent du projet et s’organisent pour le gérer et l’entretenir ».

Dans le même numéro (juillet-août 2021)

  • Le dossier du mois

    Les meilleures glaces du 18e

    Annie Katz, Danielle Fournier, Jean Cittone, Nadia Dehmous, Sylvie Chatelin, Unt’ Margaria
    C’est l’été, il fait chaud, on a envie de lézarder en terrasse, d'une boisson fraîche, d’une bonne glace gourmande, ou d’un sorbet rafraîchissant à déguster en cornet ou en pot en déambulant dans les rues. Nos rédacteurs et rédactrices ont repéré et goûté pour vous les meilleures de l’arrondissement. Liste peut-être non exhaustive mais vaste choix de saveurs et d’ambiances. Allez-y, revenez-y, faites-vous plaisir. Toutes (ou presque) se disent « artisanales » mais qui sont les vrais « Maîtres Artisans Glaciers » ?
  • Les meilleures glaces du 18e

    Kozak, parfums du jour

    Danielle Fournier
    Catherine et Nathalie ont ouvert leur petite boutique il y a 6 ans et elles proposent deux produits d’exception : le chocolat et les glaces.
  • Les meilleures glaces du 18e

    Des glaces engagées

    Sylvie Chatelin
    Chose de plus en plus rare dans le quartier, on peut déguster de délicieuses glaces italiennes chez Unis Vers l’Art Studio.
  • La vie du 18e

    Bichat et Beaujon : regroupement sur ordonnance

    Dominique Gaucher
    On en parle depuis plus de cinq ans. Les hôpitaux Bichat (18e) et Beaujon (Clichy-la-Garenne) doivent fusionner pour s’installer à Saint-Ouen. Annoncé pour 2028, le projet ne va pas sans poser problèmes.
  • Belliard

    Projet Belliard : consultation express des habitants

    Florianne Finet
    Ce mégaprojet, qui comporte peu d’espaces verts, risque de densifier encore le quartier.
  • Clignancourt

    La Maison Verte à la recherche d’un nouveau souffle

    Dominique Boutel
    Lieu de mémoire et d’action, acteur clé dans la vie sociale et associative du quartier, l’institution est menacée.
  • La Chapelle

    Jardins d’Éole : les riverains toujours vent debout

    Sandra Mignot
    Les riverains du parc se sont intensément mobilisés pour que leur quartier ne devienne pas une salle de consommation à ciel ouvert. Médiatisation, manifestations, rencontres avec les élus, retour sur plus de six semaines d’action.
  • La Chapelle

    Un banc public bien sympathique

    Sylvie Chatelin
    Place des Messageries de l’Est, un banc mystérieux
  • Porte de Saint-Ouen

    Vandalisme ou hostilité ? La terrasse d’Antanak détruite

    Stéphane Bardinet
    Une terrasse arborée et ses pieds d’arbres fleuris, installés depuis cinq ans devant le siège d’Antanak, rue Bernard Dimey, ont été effacés par un commando nocturne.
  • Simplon

    Ordener-Poissonniers : la riposte s’organise

    Sylvie Chatelin
    Le collectif Extra-Ordener reste vigilant face au projet d’aménagement du site et change de statut.
  • Les Gens

    Céleste Brunnquell : la révélation de En thérapie [Article complet]

    Dominique Boutel
    Révélée au grand public dans la série « En thérapie », Céleste Brunnquell, jeune espoir du cinéma, a grandi à Montmartre.

n° 298

novembre 2021