Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

mars 2014 / Montmartre

Laissez passer les piétons aux Abbesses

par Michèle Biétry

La lutte pour l’espace entre les terrasses et les étalages de toutes sortes : un combat quotidien pour les riverains.

Comment ne pas devenir acariâtre lorsqu’après avoir escaladé la rue Le­pic, ou pire, la rue Tourlaque avec une semaine de courses débordant de la poussette : il faut slalomer entre les chaises des cafés, buter sur les touristes fascinés par les étalages, se tordre les pieds dans les grilles des arbres ? Les habitants peuvent être exaspérés lorsqu’ils constatent que l’élargissement des trottoirs, qui devait profiter aux piétons, a été confisqué par des commerces. Il ne s’agit pas de râler contre l’inertie de l’administration. Ce serait improductif et faux. Les riverains comprennent bien qu’il y a eu rappel au règlement lorsqu’une terrasse a rétréci. Mais c’est un travail pour Sisyphe tant la tentation de s’étaler est forte.

Rappel au règlement

Une balade du bas de la rue Lepic jusqu’à la place des Abbesses mon­tre que le respect du règlement est l’exception. Première règle bafouée : l’obligation d’affichage de l’autorisation à occuper l’espace public pour une terrasse ou un étalage. L’affichette réglementaire doit être apposée sur la vitre du commerce de façon visible de l’extérieur. Un examen minutieux permet de déceler la présence de deux affichettes dans des cafés, mais... (Lire la suite dans le numéro de mars 2014)


Illustration : © Séverine Bourguignon

Dans le même numéro (mars 2014)

n° 286

octobre 2020