Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

décembre 2013 / Théâtre

Velouté

par Lilaafa Amouzou

À la Manufacture des Abbesses - Velouté, de Victor Haïm, mise en scène par Nicolas Luboz et David Bottet avec Laurence Porteil, David Bottet et Nicolas Luboz. Jusqu’au 29 décembre 2013, du jeudi au samedi à 21h et le dimanche à 17h. 7 rue Véron. 01 42 33 42 03

Velouté, c’est la descente aux enfers de Jonathan, un jeune homme désespérément à la recherche d’un emploi. Le malheureux, brillamment interprété par Nicolas Luboz, est confronté à un recruteur sadique, raciste et manipulateur. Ce dernier fait preuve d’une violence psychologique insoutenable pendant l’entretien d’embauche. La violence est partout, mais on ne la voit pas, on la devine, tapie dans le noir et blanc de ce décor moderne et épuré.
Le spectateur rit des tests aberrants auxquels le recruteur soumet le pauvre candidat. La préférence pour le thé plutôt que le café devient un enjeu capital. Le tutoiement immédiat est imposé pour mieux préparer l’interrogatoire sur la vie intime. Ici, la démonstration est poussée jusqu’à l’absurde, mais on ne peut pas s’empêcher de penser aux entretiens d’embauches surréalistes dont tout un chacun a déjà entendu parler ou même vécu.
Cette pièce interroge nos limites. Jusqu’où peut-on aller entre l’exigence de dignité, le désir cent fois renouvelé de s’indigner, et l’impérieuse nécessité de trouver un travail. « Vous sentez la haine qui monte en vous ? » lance le recruteur à sa victime. L’auditoire ne rit plus. Le noir et blanc du début fait progressivement place à des rouges intenses. Comme une plongée en enfer qui envahit chaque personnage. Le diable se cache dans les détails et dans les non-dits.
Quand Jonathan croise la route de la dangereusement belle épouse du recruteur, un espoir d’humanité renait. Les rôles se brouillent. L’enfer est pavé de bonnes intentions. Qui est fou ? Qui manipule qui ? Certaines questions restent en suspens. Une chose est sûre, le velouté fera déborder le vase.

Dans le même numéro (décembre 2013)

  • La vie du 18e

    La nouvelle vie des gares de Petite ceinture

    Nadia Djabali
    Les deux gares de la Petite ceinture, Portes de Clignancourt et de Saint-Ouen, sont promises à un nouvel avenir. La gare d Ornano, à la Porte de (...)
  • La vie du 18e

    Roxane Decorte défend la place des femmes en politique

    Mathieu Le Floch
    Roxane Decorte, conseillère UMP à la mairie du 18e arrondissement, fait de la politique depuis plus de 25 ans. Elle donne ici sa vision de la place (...)
  • La vie du 18e

    La Louve, coopérative alimentaire et supermarché collaboratif

    Nadia Djabali
    « Parce qu’il y en a marre de mal manger et de se ruiner pour bien manger !!! Merci à La Louve pour son initiative, je croise les doigts pour que le (...)
  • La vie du 18e

    La brigade anti criminalité quitte le 34 rue de la Goutte d’Or

    Nadia Djabali
    La rumeur courait depuis le 31 octobre dernier, date de la visite de Nathalie Kosciusko-Morizet à la Goutte d’Or. Lors d’une réunion, organisée par (...)
  • Coups de fourchette

    In Bocca Al Lupo

    Michel Cyprien
    « Dans la gueule du loup » : tel est le nom donné par Claire et Viktor à leur restaurant « pizza, pasta e vino » ouvert le 26 octobre. Dans le langage (...)
  • Culture

    P’tits Molières : les théâtres Pixel et Tremplin au palmarès

    Marie Pierre Larrivé
    Deux de nos théâtres, le Pixel et le Tremplin, sont à l’honneur du palmarès des P’tits Molières, décernés, pour la première fois, lundi 25 novembre. (...)
  • Montmartre

    L’église Saint-Jean classée monument historique

    Marie Pierre Larrivé
    L’église Saint-Jean-de-Montmartre va être classée au titre des monuments historiques, classement qui lui confère une reconnaissance au niveau national (...)
  • Clignancourt

    Un Intermarché rue Custine ?

    Florianne Finet
    Y aura-t-il bientôt un Intermarché à l’angle de la rue Custine et de la rue Lécuyer, à la place du garage Renault ? C’est la crainte des habitants de (...)
  • Le dossier du mois

    Rap dans le 18e : social et engagé

    Camille Sarrot, Claude Polak, Lilaafa Amouzou, Mathieu Le Floch
    Le rap est aujourd’hui l’une des musiques les plus écoutées par la jeunesse. De nombreux styles coexistent et le 18e arrondissement tient une place à (...)
  • Le dossier du mois

    Sentinel diego, une autre vision du rap [Article complet]

    Mathieu Le Floch
    Récemment propulsé en tête du classement ReverbNation à Paris, le jeune Sentinel Diego confirme que le 18e arrondissement est une terre fertile pour la scène rap. Son style fait bouger les lignes musicales et il serait difficile de lui coller une étiquette. Ce style si particulier, le jeune homme le doit à ses nombreux voyages à travers le monde.
  • Porte Montmartre

    Corsets et crinolines Porte Montmartre

    Claude Polak
    Une boutique de la rue Marcel Sembat, tout au nord du 18e. On entre dans un joli fouillis de corsets et de robes qui ont un air d’autrefois. (...)
  • La Chapelle

    Nous n’irons plus au Bois Dormoy, le jardin risque de disparaître

    Edith Canestrier
    Le Bois Dormoy sera sans doute rasé dans les mois qui viennent. Et c’est, après le jardin d’Alice et d’autres à venir, une nouvelle disparition (...)
  • Théâtre

    Alter ego

    Marie Pierre Larrivé
    Au Funambule - Alter ego, de Benjamin Boudou et Rémi Larrousse. Jusqu’au 26 janvier. Rémi découvre une marionnette qui lui ressemble étrangement (...)
  • Théâtre

    Attention Maîtres Chanteurs

    Michel Cyprien
    Aux Deux Anes - Attention Maîtres Chanteurs. Spectacle musical de Raphaëlle Farman et Jacques Gay. Mise en scène par les auteurs. Jusqu’au 26 (...)
  • Théâtre

    Les Chiche Capon : la 432

    Michel Cyprien
    Aux Béliers Parisiens - Les Chiche Capon : la 432, De et avec Fred Blin, Patrick de Valette, Ricardo La Giudice, Matthieu Pillard. Jusqu’au 24 (...)
  • Les gens

    José Cunéo, fabricant de boîtes lumineuses

    Claude Polak
    José Cuneo est dessinateur, peintre, auteur de BD et de dioramas, c’est-à-dire boîtes lumineuses contenant des scènes en trois dimensions. Né en (...)

n° 283

juin 2020