Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

juin 2020 / La vie du 18e

Municipales : saison 2

par Danielle Fournier

Le deuxième tour des élections municipales aura lieu le 28 juin. Une situation inédite puisque trois mois le séparent du premier tour, ainsi qu’une profonde crise sanitaire, prémices de la crise sociale.

Trois mois se seront écoulés entre les deux tours, au lieu d’une semaine. L’exécutif vient de décider la programmation du deuxième tour des élections municipales pour la fin juin. Une loi, votée le 22 mars, précise : « Lorsque, à la suite du premier tour organisé le 15 mars 2020 pour l’élection des conseillers municipaux et communautaires, des conseillers de Paris et des conseillers métropolitains de Lyon, un second tour est nécessaire pour attribuer les sièges qui n’ont pas été pourvus, ce second tour, initialement fixé au 22 mars 2020, est reporté au plus tard en juin 2020 (...) si la situation sanitaire permet l’organisation des opérations électorales. » Cela permet de comprendre pourquoi la date du 28 juin a été fixée : on atteint la limite de trois mois après le vote du 22 mars. Les déclarations de candidature à ce second tour ont été déposées « le mardi qui suit la publication du décret de convocation des électeurs », soit le 2 juin. Ensuite, tout va s’enchaîner jusqu’au vote, avec une campagne d’entre deux tours plus longue que d’ordinaire.

Concrètement le jour du scrutin, chaque électeur ou assesseur devra porter un masque. Du gel hydro-alcoolique sera disponible et les règles de distanciation physique seront appliquées. Des mesures à même de faciliter le vote par procuration, notamment la prolongation de celles mises en œuvre au premier tour, restent à définir à l’heure où notre journal part à l’impression.

Les programmes ont-ils évolué par rapport au premier tour ? Dans les listes de fusion (lire ci-contre), chacun essaye de faire avancer ses idées, en tenant compte du poids des scores au premier tour et l’engagement pour le deuxième tour est le fruit d’un compromis. Les grands sujets du premier tour, espaces verts, cantines scolaires, logement sont toujours présents mais des sujets nouveaux sont apparus : l’agrandissement des pistes cyclables et la place du piéton, la solidarité et sa reconnaissance, la lutte contre la précarité et la pauvreté, la relance des commerces, la qualité de l’alimentation…

Voter ou aller à la pêche ?

Reste une grande inconnue, l’abstention. Le premier tour, qui a eu lieu le 15 mars, a été marqué par un taux de participation en baisse de plus de cinq points par rapport à la précédente élection municipale. Qu’en sera -t-il dans les conditions très particulières de la crise sanitaire que nous vivons ? Les préoccupations des électeurs ont largement évolué sous le coup de la crise et de son cortège de difficultés. Les électeurs, souvent échaudés par le déroulement du premier tour, iront-ils déposer leur bulletin dans l’urne ? Ne seront-ils pas tentés par une sortie à la campagne dont ils ont été privés si longtemps ?

(Re)découvrez les résultats du 1er tour

Photo : Thierry Nectoux

Dans le même numéro (juin 2020)

  • La vie du journal

    Votre journal imprimé est de retour en kiosque ! [Article complet]

    Lorsque le confinement a été annoncé, notre imprimeur a dû fermer ses portes. Comme il n’était pas question de ne pas paraître, nous avons décidé d’éditer les numéros 281 et 282 en format numérique sur notre site www.18dumois.info où ils sont toujours disponibles en téléchargement gratuit.
  • La vie du 18e

    Un retour à l’école qui questionne

    Dominique Boutel
    La « rentrée » partielle, entamée la semaine du 11 mai à Paris, a suscité de nombreuses craintes et interroge la vocation de l’école publique. Etat des lieux dans deux écoles du 18e arrondissement.
  • La vie du 18e

    Police : record de verbalisations dans le 18e [Article complet]

    Danielle Fournier
    7 921 verbalisations ont été signifiées aux personnes et commerces (hors procédures délictuelles) du 18e arrondissement durant le confinement, sur les 34 722 réalisées dans tout Paris.
  • La vie du 18e

    Sport : de nouvelles règles pour s’adapter

    Florianne Finet
    Seule une petite partie des activités sportives reprendra en juin mais tous les clubs doivent s'adapter.
  • La vie du 18e

    Avoir faim, la double peine ! [Article complet]

    Sylvie Chatelin
    Situation préoccupante au foyer de la rue Marc Seguin où les travailleurs migrants se sont retrouvés sans revenu et sans moyens pour acheter à manger pendant le confinement.
  • Les mots du mois

    Dictionnaire à l’usage du covidien amateur (2) [Article complet]

    Daniel Conrod
    Les mots de la pandémie nous touchent autant qu'ils bouleversent la société. Suite des réflexions engagées dans notre numéro 282.
  • Le dossier du mois

    Social : avis de tempête

    Christine Legrand, Claire Rosemberg, Noël Bouttier, Sandra Mignot
    Le confinement a généré pour les habitants du 18e des pertes de revenus difficilement chiffrables à ce jour, mais qui se traduisent par un recours important à la solidarité institutionnelle, associative ou populaire. Pour ces nouveaux demandeurs, l’avenir semble incertain. La deuxième vague de cette crise sanitaire, pourrait bien être sociale.
  • Histoire

    Montmartre, Pigalle, la Fourche à l’écran

    Dominique Delpirou
    De longue date, Paris a été le cadre de nombreux tournages. Notre arrondissement n’est pas le moins filmé, qu’il s’agisse d’y tourner en extérieur ou en studio. Panoramique sur quelques films d’hier, plus ou moins demeurés dans nos mémoires.
  • Les Gens

    L’électron libre de La Chapelle

    Sylvie Chatelin
    A travers Pascal Breil-Dupont, c’est tout un quartier que l’on croise tant l’homme, engagé dans la vie locale, semble connaître – et être connu – de tout le monde.
  • Culture

    Les musées du 18e sortent du confinement

    Dominique Boutel
    La Halle Saint-Pierre et le Musée de Montmartre ont réouvert leurs portes. Le Bal travaille encore aux adaptations nécessaires. Comment concilier leur géographie et leur situation économique avec les exigences sanitaires ?
  • Culture

    Difficile réouverture : Pixel, petit théâtre, mais on fait le maximum

    Noël Bouttier
    Au-delà des deux mois de confinement, l’inconnue d’une éventuelle réouverture est une épée de Damoclès pour une structure déjà si fragile.

n° 295

juillet-août 2021