Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

décembre 2016 / La vie du 18e

Babette de Rozières se présente dans la 17e circonscription pour le parti LR

par Marie-Odile Fargier

La chef cuisinière très médiatique, aujourd’hui conseillère régionale, brigue le siège que quitte Daniel Vaillant.


Elle ne manque pas d’audace, Ba­bette de Ro­zières : aux prochaines élections législatives, elle se présente sous la bannière LR dans la 17e circonscription de Paris. Celle-là même où le député socialiste sortant, Daniel Vaillant, ancien maire du 18e, avait été élu au suffrage précédent avec près de 73% des voix. Une circonscription que brigue à présent sa suppléante, Colombe Brossel, adjointe à la maire de Paris. LR n’enverrait-il pas la célèbre chef au casse-pipe, elle qui n’est pas « encartée » ? Réponse audacieuse : « Aucune citadelle n’est imprenable ». Il est vrai que la candidate, actuellement conseillère régionale d’Ile de France auprès de Valérie Pécresse, n’en est pas à son premier défi. Toute jeune fille, elle est arrivée seule de sa Guadeloupe natale, à peine le bac en poche, pour entamer une licence d’histoire et géographie à la Sorbonne. L’hiver, le froid, la différence avec sa culture créole d’origine, la pauvreté : ce ne fut pas facile.

La fac et la cuisine

« C’est le 18e qui m’a donné à manger alors, se souvient-elle. J’y trouvais les épices, le piment, le tamarin… et la chaleur humaine. Je suis ici chez moi. » C’est vrai : elle habite boulevard Ornano depuis près de 30 ans avec son mari magistrat. À son arrivée dans la capitale, elle avait alors trouvé une chambre au 2 rue de Panama, fait des petits boulots pour vivre, passé des concours d’entrée dans de grandes entreprises publiques... (Lire la suite dans le numéro de décembre 2016)


Photo : © Tessa Chéry

Dans le même numéro (décembre 2016)

n° 281

avril 2020