Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

avril 2019 / Montmartre

Chez Ammad, le zinc au centre d’une mini-série [Article complet]

par Sophie Roux

La série est diffusée depuis le 24 février sur YouTube. Un épisode est mis en ligne (quasiment) chaque lundi.

Paroles de zinc est une série documentaire en six épisodes de moins de 7 minutes chacun. Réalisée par trois amis travaillant dans le secteur de l’audiovisuel, Sébastien Rastoix, William Denayre et Frédéric Maronier, elle a été tournée dans deux bars parisiens, Chez Ammad, au 18 rue Véron, et La liberté, dans le 11e. Sébastien est montmartrois. Il nous parle de ce bar « qui a réussi à garder son identité », avec une population encore mélangée et de quartier, ainsi que d’Ammad, le patron, « un personnage », mis en lumière tout au long des épisodes.

Et voilà ce que l’on retrouve dans cette série, dans ces brèves de comptoirs : le rythme, la chaleur et l’ambiance des bistrots de quartier, « le Parlement du peuple », où se croise « le village » (épisode 1), où l’on parle de la crise (épisode 2), de Paris, du cinéma, des Français... Une véritable immersion dans l’un des derniers bars populaires de la capitale, pour raconter notre époque. Un peu comme si la caméra avait juste été posée et nous permettait d’observer de l’intérieur, de prendre presque part aux conversations. On y entend Rachid Taha, le chanteur décédé en septembre dernier, « qui avait accepté d’être l’ambassadeur du projet ».

La série est diffusée depuis le 24 février sur YouTube. Un épisode est mis en ligne (quasiment) chaque lundi.

Découvrez le premier épisode :

Dans le même numéro (avril 2019)

  • Le dossier du mois

    Grand débat ou grande récup’ ?

    Danielle Fournier, Florianne Finet, Frédéric Constans
    Le Grand débat a été présenté par le président de la République et son gouvernement, comme la porte de sortie vers le haut du mouvement des Gilets jaunes. Les débats inscrits à l’agenda officiel ont-ils permis à tous de s’exprimer ? Et à la fin, qu’en restera-t-il vraiment pour les habitants ? Le 18e du mois a assisté à plusieurs de ces réunions et tente d’y voir plus clair.
  • La vie du 18e

    Vivre FM, la radio des différences

    Virginie Chardin
    Depuis deux ans, la radio Vivre FM s’est installée dans le 18e. Cette antenne s’adresse aux personnes concernées par le handicap, le grand âge ou la maladie.
  • Les Gens

    Histoire d’un jeune créateur de la Goutte d’or

    Brigitte Batonnier
    Opiniâtre, Lamine Diakité a su trouver à la Goutte d’Or les ressources et l’entraide qui l’ont porté à créer sa marque de vêtements. Un alliage de styles européen et africain. Pour en faire une véritable entreprise.
  • Histoire

    L’âge d’or des cinés dans le 18e

    Danielle Fournier
    Né à l’aube du XXe siècle, le cinéma a très vite conquis beaucoup de spectateurs dans les salles autrefois nombreuses et grandes que comptait le 18e. De nos jours, des réalisateurs y trouvent encore le décor de leurs tournages. Premier épisode d’une épopée populaire.

n° 287

novembre 2020