Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

juin 2014 / La vie du 18e

La Maison des associations fête ses dix ans ! [Article complet]

par Camille Sarrot

Elle ouvre ses portes tout le week-end du 13 au 15 juin avec de nombreuses
activités : expositions, courts-métrages, danse, musique…

Ouverte le 30 mars 2004, la Maison des association du 18e arrondissement a choi­si de fêter son dixième anniversaire sous le soleil de juin. Les MDA – une par arron­dissement – offrent gratuitement aux associations locales de nombreux services : salles de réunion, boîte aux lettres, bureaux équipés avec ordinateurs et imprimantes, photocopieuses, mais aussi conseils pour la création d’une association, la demande de subvention, etc. Les MDA sont animées par des agents de la Ville de Paris mais c’est la mairie d’arrondissement qui choisit leur directeur : dans le 18e, Xavier Nater a succédé en 2009 à Brigitte Bâtonnier.
Toutes les associations de l’arrondissement peuvent s’inscrire à la MDA. « En trois mois, 160 associa­tions du 18e sont arrivées spontanément alors que, dans d’autres arrondissements, il fallait aller les chercher, souligne Xavier Nater. Parmi elles, un noyau de trente à quarante très actives. » Environ la moitié d’entre elles sont impliquées dans le domaine de l’art et de la culture. Durant les trois dernières années, 271 nouvelles associations se sont inscrites à la MDA. C’est beaucoup et c’est à l’image du dynamisme général de l’arron­dissement. 2013 a vu l’arrivée de nombreuses associations se consacrant au handicap, 2014 celle de cinq associations sportives, très peu nombreuses à la MDA.
« En 2004, le tissu associatif était beaucoup plus revendicatif dans ses relations avec la mairie, plus dans l’effervescence et l’émulation », souligne Brigitte Batonnier. Se sont-elles trop assagies aujourd’hui ? « Elles sont plus dans une démarche consumériste", constate Xavier Nater. « Cela a toujours été dur de les réunir pour autre chose que leurs propres activités, elles sont trop occu­pées », s’accordent-ils à dire tous deux. Pour Xavier Nater, « il faut maintenant qu’elles se forment ». Un défi qui est aussi financier : la recherche de financements est deve­nue cruciale dans une période qui a vu les subventions à la culture bais­ser de 30 % depuis 2008.

Participer plus

L’objectif de Xavier Nater au­jourd’hui est de « faire davantage participer les associations à leur maison ». La MDA a ouvert une page Facebook, puis un compte twitter pour être plus visible sur les réseaux sociaux. Un printemps du nettoyage sera proposé... à l’automne : toutes les associations pourront venir récurer leur maison ! La MDA les engage aussi à proposer leurs projets d’animations et de rencontres. Elle sera l’un des lieux de visite de la fête des vendanges 2014. Mais ces actions coûtent, alors que le budget de la MDA diminue. Elle a en outre subi quatre cambriolages depuis 2013 et, faute de moyens, les deux photocopieuses marchent rarement toutes les deux en même temps...


Photo : © Christian Adnin

Dans le même numéro (juin 2014)

n° 287

novembre 2020