Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

septembre 2014 / La vie du 18e

La grève dure dans les piscines et gymnases municipaux

par Florianne Finet

Depuis février, la CGT et FO réclament une revalorisation de la prime par dimanche travaillé pour les agents des équipements sportifs. La mairie propose de négocier à partir de 2015.

Si vos bonnes ré­so­lutions de rentrée consistent à aller faire quelques longueurs de bassin ou des tours de stade le dimanche matin, il faudra peut-être vous organiser autrement. La grève des agents de la Ville qui travaillent dans les équipements sportifs entamée en février dernier a en effet été reconduite à l’appel d’une intersyndicale composée de la CGT, FO, Sud et Supap FSU. Toutefois, les treize gymnases, les trois piscines et les quatre stades municipaux du 18e ne sont pas systématiquement fermés le dimanche car d’autres syndicats comme la CFDT et l’Unsa n’ont pas voulu s’associer au mouvement.
Les syndicats grévistes réclament une revalorisation de la prime versée aux adjoints techniques de la direction de la jeunesse et des sports (DJS) lorsqu’ils doivent travailler le dimanche de 8 h à 18 h, soit un week-end sur trois en moyenne. Ils demandent 180 euros par dimanche contre environ 45 euros actuellement. Ces salariés ont la charge de l’entretien, la maintenance et l’accueil du public. Pour appuyer leur revendication, ils mettent en avant les disparités salariales et en termes de charge de travail entre les différentes directions de la Ville de Paris... (Lire la suite dans le numéro de septembre 2014)


Photo : © Stéphane Bardinet

Dans le même numéro (septembre 2014)

n° 286

octobre 2020