Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

juillet-août 2018 / Goutte d’Or

Extinction des feux au musée du gaz et de l’électricité

par Gil Savel

La « Mémoire de l’électricité, du gaz et de l’éclairage public » (MEGE) ferme ses portes. Elle cherche un lieu pour accueillir ses 2 500 pièces et sa vingtaine d’armoires d’archives.

Six cents visiteurs ont été accueillis en 2017, grâce à une centaine de bénévoles qui se relaient au chevet des archives parisiennes du gaz et de l’électricité. Mais la dernière visite de ce musée insolite et peu connu a eu lieu le 29 mai. Par décision préfectorale, le 29 rue Doudeauville ne peut plus accueillir de public. Et l’association, Mémoire de l’électricité du gaz et de l’éclairage public, qui gérait le lieu est en pourparler avec Enedis pour trouver un nouveau lieu, d’exposition.

L’histoire de ce musée commence en 1972 : Gérard Valentin travaille chez EDF, où il a débuté vingt ans plus tôt. Avec son collègue, Pierre Carrougeaux, ils voient partir du matériel à la benne. Gérard ne se souvient plus trop duquel à présent. Il se rappelle juste de son exclamation : « C’est quand même dommage de foutre ça en l’air ! » Alors à deux, ils commencent à l’entreposer dans la sous-station EDF de Ternes. Une trouvaille en appelant une autre, la collecte se poursuit tous azimuts. Compteurs électriques, becs de gaz, transformateurs… La passion de chiner devient quasi obsessionnelle, jusqu’à ce qu’on leur demande de déménager dans un local de Gaz de France (GDF), à côté des Puces de Vanves. (Lire la suite dans le numéro de juillet-août 2018)


Photo : Brigitte Postec

Dans le même numéro (juillet-août 2018)

  • La vie du 18e

    Les petites gouttes aux couleurs du Brésil

    Raphaël Blin
    Les soirs du match de la Seleção, les Petites Gouttes accueillent des musiciens brésiliens. Les matchs, diffusés avec des commentaires en portugais, (...)
  • La vie du 18e

    Contre enquête : le 18e vu par ceux qui y vivent...

    Hajer Khader Bizri
    Le Parisien a publié dans son numéro du 23 mai un « Palmarès des villes où il fait bon être parent en Ile-de-France ». Le 18e s’est retrouvé… dernier (...)
  • Simplon

    Quatre candidats en lice pour un futur quartier

    Brigitte Batonnier, Florianne Finet
    L’ancien dépôt SNCF de La Chapelle, dit site Ordener-Poissonniers, est l’objet d’une opération immobilière visant à la construction de logements, (...)
  • La Chapelle

    Des faucons crécerelles à la Chapelle

    Jacky Libaud
    Le 18e abrite encore quelques couples de ce petit rapace protégé dont la population diminue. Un nouveau nichoir devrait permettre d’accueillir de (...)
  • Les Gens

    Un monde... Meyer !

    Sophie Roux
    Florence et Michel habitent La Chapelle depuis 1987, cumulant plus de 30 ans d’engagements et de solidarités de quartier
  • Le dossier du mois

    A fleurs de ville, des jardins respirent le partage

    Brigitte Postec, Claire Rosemberg, Florianne Finet, Marie-Odile Fargier, Miren Garaicoechea, Raphaël Blin, Sylvie Chatelin, Véronique Vidalou
    Passées les premières résistances administratives, les projets citoyens ont verdi les interstices de la ville. Même si les parcelles disponibles sont (...)
  • Clignancourt

    Apprendre à débattre et à s’écouter [Article complet]

    Samuel Cincinnatus
    Depuis deux ans, l’association CapaCités organise le Championnat junior de débat citoyen. Le collège Maurice Utrillo y participait, comme Gérard (...)

n° 284

juillet-août 2020