Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

avril 2017 / Le dossier du mois

Tati, c’est fini ?

par Nadia Djabali

Le groupe Eram vend sa filiale. Que va-t-il advenir des célèbres magasins de Barbès, les premiers nés de la chaîne ? Ils emploient 90 salariés dans le 18e et y attirent une très nombreuse clientèle.

La stupéfaction était de mise quand la nouvelle est tombée fin février : Tati est en vente ! Mandat a été confié à une banque d’affaires. Sa mission : trouver le repreneur d’Ago­ra, la filiale du célèbre chausseur Eram, qui comprend dans son panier Tati, Giga Store, Degrif’mania et Fabio Lucci. 1 720 salariés et 140 magasins en France (dont 130 pour Tati) sont concernés, dont pas moins de 90 salariés dans le 18e. Le groupe Eram fait état de mauvais résultats financiers et veut jeter l’éponge. Une nouvelle qui peut entraîner le déboulonnement des quatre lettres bleues installées au sommet de l’immeuble à l’angle des boulevards Barbès et de Rochechouart. La fin d’une époque… (Lire la suite dans le numéro d’avril 2017)


Photo : © Christian Adnin

Dans le même numéro (avril 2017)

n° 287

novembre 2020