Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

novembre 2019 / La Chapelle

Quand rapporter n’est plus un vilain défaut

par Sylvie Chatelin

Une radio associative vient de s’installer dans le 18e. Résolument orientée musique, quartiers populaires et culture, elle permet d’initier jeunes et bénévoles à la pratique radiophonique à travers des ateliers intensifs.

Durant ses trois ans d’existence, la web radio RapTz s’est promenée de bars en écoles, de jardins publics en fêtes de quartier, avant de poser sa toute nouvelle table de diffusion, réalisée sur mesure avec table de mixage encastrée, dans son nouveau local à La Chapelle à côté de la laiterie du même nom et l’association Atout Cours. Cette jeune station veut, selon son directeur Pierre Petiote, « démocratiser les médias, initier à la radio et questionner le monde qui nous entoure » et comme son nom l’indique, être « la radio “rapporteuz” d’actions sociales, culturelles et musicales » du 18e et du 93, ses deux principaux terrains d’actions pour le moment.

Accessible via le web, elle a commencé de manière très musicale avec des « parties parlées enregistrées dans les bars ». Même si Pierre et son équipe, Anne et Dorothée, souhaitent « aller vers le direct dans les mois à venir, surtout pour des émissions parlées, des émissions de société », la bande son reste très importante avec 75 heures hebdomadaire de musique. Beaucoup de musiques anglo-saxonnes, rock, reggae, funk, rap, hip-hop, jazz, produites par des producteurs de « 30/40 ans, qui vont fouiller dans l’ancien, sont des passionnés ». De profils divers, ils « ont la fierté d’être diffusés sur une radio parisienne ». Avis aux amateurs, si vous avez une âme de producteur (bénévole), Pierre « rêve que quelqu’un propose une émission de musique classique ».

La parole aux habitants

Canadien d’origine, issu de la radio « communautaire » (nous dirions associative), Pierre veut donner la parole aux habitants des quartiers. RapTz est ainsi allée, parmi d’autres, à la rencontre du Festival des savoirs et des arts de l’association ATD Quart-Monde au square Marcel Sembat. « Après avoir rêvé en grand » à Charles Hermite, ce sont les enfants de la cité Valentin Abeille qui ont pu rêver dans le cadre du Festival de cinéma en plein air, du Festival de l’art dans l’espace public et de Squares en fête, organisé par la ville de Paris cet été. La radio était également présente au côté d’ADOS (Association pour le dialogue et l’orientation scolaire) pour le Best Summer à la Goutte d’Or.

De la bande son au direct

À chaque fois, les jeunes chroniqueurs du quartier ont pu se saisir des micros pour parler science et journalisme...

Photo : Jean-Claude N’Diaye

Dans le même numéro (novembre 2019)

  • Le dossier du mois

    [Pollution de l’air] Des chiffres alarmants exigent des mesures fortes

    Christine Legrand, Danielle Fournier
    L’association Respire a révélé au printemps des données alarmantes sur la pollution de l’air autour des écoles. Principalement liée à la circulation automobile, celle-ci pénètre même à l'intérieur des classes. Et bien que certains chiffres indiquent une pollution en baisse, l’amélioration n’est pas assez rapide
  • Histoire

    C’est ainsi que tout a commencé...

    Noël Bouttier
    Le 18e du mois fête ses vingt-cinq ans. Un des premiers membres de l'équipe de rédaction revient sur les premières heures de ce « journal pour des quartiers qui vivent ».
  • La vie du 18e

    [Ils font parler du 18e] Quand la réalité dépasse la fiction [Article complet]

    Sandra Mignot
    Hors-normes, le dernier film d’Eric Toledano et Olivier Nakache, est une histoire touchante qui n’est pas que du cinéma.
  • La vie du 18e

    Les urgences débordent

    Dominique Gaucher
    D’après le collectif Inter-Urgences, 269 services d’urgences étaient en grève au 23 octobre en France. Parmi eux, Bichat, dont les professionnels paramédicaux se sont engagés dans le mouvement depuis le mois de mars.
  • La vie du 18e

    La guerre des cantines continue

    Florianne Finet
    Après cinq mois de concertation citoyenne, un audit doit être lancé pour étudier un éventuel retour à la gestion directe de la restauration scolaire. Insuffisant aux yeux des parents d’élèves mobilisés pour améliorer la qualité des repas.
  • Clignancourt

    Lycée Rabelais, “à l’abandon” ?

    Danielle Fournier
    Personnels du lycée et parents d’élèves s’inquiètent de l’état de délabrement de l'établissement.
  • Simplon

    Ordener-Poissonniers : un peu plus de vert, svp !

    Sylvie Chatelin
    Une centaine de personnes se sont retrouvées dans une ambiance festive le samedi 12 octobre sur les presque 5 hectares de l’ancien dépôt ferroviaire (...)
  • Les gens

    Frédéric Ardiet, porte ouverte sur l’atelier d’Orsel

    Jacqueline Gamblin
    Peintre et mosaïste, il a fondé l’Atelier d’Orsel, et préside les portes ouvertes de l'association D’Anvers Aux Abbesses.

n° 281

avril 2020