Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

septembre 2017 / Histoire

Felix Fénéon, un anarchiste sur la Butte

par Dominique Delpirou

Critique d’art éclairé, éditeur de revues, grand amateur de littérature, il a sauvé sa tête lors du « Procès des Trente » intenté en août 1894 contre « une vaste conjuration anarchiste ».

Le 25 avril 1894, Félix Fénéon, le célèbre critique d’art et directeur de revues qui encouragea Mallarmé, fit connaître les Illuminations de Rimbaud et la peinture postimpressionniste de Signac, Seurat et Pissarro, est arrêté par la police à sa sortie du ministère de la Guerre où il exerçait, pour des raisons alimentaires, la profession de commis principal. On le soupçonne d’avoir, le 4 avril, jeté une bombe dans le restaurant Foyot, l’un des hauts lieux de la gastronomie parisienne. Cet acte destiné à semer la terreur (il causa la mort d’un client et fit deux blessés graves) s’inscrit dans une longue lignée d’attentats anarchistes qui ont accompagné la diffusion des idées libertaires, la propagande par le fait... (Lire la suite dans le numéro de septembre 2017)


Photo : © DR

Dans le même numéro (septembre 2017)

En kiosque, n° 273

juillet-aout 2019