Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

juin 2019 / Le dossier du mois

Séniors : sortir de l’isolement

par Claire Rosemberg, Dominique Gaucher

Aisées ou précaires, autonomes ou dépendantes, les personnes âgées de l’arrondissement vivent des situations très contrastées. Entre initiatives municipales et associatives, système D et limites du secteur sanitaire, il reste encore à faire pour améliorer leur bien-être.

Comme c’est vendredi, il y a du poisson au menu du restaurant Emeraude de la rue Caulaincourt, une vaste pièce claire sous verrière avec vue sur une petite cour où l’on voit danser les arbres dans le vent. Une trentaine de convives, femmes et hommes, passent du toast tomate fromage en entrée au poisson accompagné d’épinards, champignons, pommes de terre, sauce blanche aux herbes.

Il y aura par la suite fromage et clafoutis, le tout cuisiné par Christian, l’aimable chef qui connait tout le monde et officie dans la salle. « Voulez-vous du vin ? » propose-t-il. « Très bon ! C’est toujours bon », observe la voisine de table, qui habite à deux arrêts de bus et vient tous les midis. « Allez à la mairie demander une carte. On paie selon ses revenus, moi ça me coute 5€83. Le soir je mange chez moi. »

Elle partira chez elle après le déjeuner, d’autres s’en vont à Guy Môquet faire de la danse, ou regarder danser car l’une marche avec une canne. Un monsieur dit au revoir à tout le monde car « demain, je pars aux Baléares ». Après le café on bavarde. L’ambiance est chaleureuse. C’est le côté clair de la vie en sénior.

Photo : Thierry Nectoux.

Dans le même numéro (juin 2019)

En kiosque, n° 274

septembre 2019