Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

avril 2018 / Les Gens

Photographe humaniste

par Anne Thiriet

Caroline Feyt ouvre début mai un lieu d’exposition. La photographe, qui a travaillé pour la Ligue des droits de l’Homme et les Petits frères des pauvres, veut en faire un espace d’échange et de partage ouvert aux artistes.

« Sa maison était le point de rencontre pour les dissidents russes qui arrivaient à Paris dans les années 85. J’y ai rencontré toute une intelligentsia avec une aura, un charme incroyable, des ingénieurs, des poètes… qui vivaient ici pauvrement. » Vitali Statzynsky, chez qui Caroline habite alors, a lui-même dû quitter l’Union soviétique où il était menacé par le KGB. "Cet illustrateur réputé gagnait sa vie comme bibliothécaire. Il m’avait loué une petite chambre dans le fond de son jardin, dans le 20e arrondissement. C’était le seul endroit où il ne pleuvait pas, raconte l’artiste qui réside aujourd’hui à la Cité Montmartre aux artistes, rue Ordener.

Vitali lui prête sa cuisine : « Je pouvais y faire sécher mes photos. Je les suspendais sur un fil à linge qui traversait toute la pièce. Cela l’amusait, il ne me demandait jamais de ranger. »

S’évader

Paris est un pied-à-terre pour cette globe-trotteuse. Elle a quitté La Rochelle à 19 ans pour devenir photographe contre le souhait de sa famille, et s’échappe souvent. En Espagne, en Italie, en Norvège, en Inde… « Je traversais toute l’Europe pour faire des photos de paysage. J’avais très peu de moyens, j’ai fait du stop, j’ai vécu dans un camion pendant deux ans. » (Lire la suite dans le numéro d’avril 2018)

Photo : © Jean-Claude N’Diaye

Dans le même numéro (avril 2018)

  • La vie du 18e

    Et un, et deux, et trois... étoilés !

    Florianne Finet
    En recevant leur première étoile, Ken Kawasaki et L’Arcane rejoignent la Table d’Eugène dans le club fermé des restaurants distingués par le Guide (...)
  • La vie du 18e

    Les journées des métiers d’art

    Sandra Mignot
    Les Journées européennes des métiers d’art ont lieu du 3 au 8 avril. Le 18e du mois a visité trois des 23 ateliers de l’arrondissement qui ouvrent (...)
  • Montmartre

    Un parc éolien sur la butte

    Henri Lamproie
    Et si Montmartre devenait un microparc éolien ? Le cabinet Colin Patrimoine & Environnement projette d’implanter une éolienne sur l’emplacement (...)
  • La Chapelle

    Rats et fuites s’invitent à l’école de la guadeloupe

    Sylvie Chatelin
    L’école Guadeloupe à la une des JT, des photos infâmes qui tournent en boucle sur les chaînes tout info, il aura fallu cette médiatisation pour (...)
  • Histoire

    Les 150 ans du marché Saint-Pierre

    Danielle Fournier
    Avec ses rouleaux d’étoffe exposés en pleine rue, ce haut lieu du textile est né à ciel ouvert pour se ranger peu à peu dans les boutiques et grands (...)
  • Le dossier du mois

    Culture, commerce et start-up, le 18e qui entreprend

    Samuel Cincinnatus, Véronique Vidalou
    Des locaux moins chers que dans le centre de Paris, un arrondissement bien desservi par les transports en commun, des dispositifs d’accompagnement (...)
  • Goutte d’or

    Une permanence pour aider les ex-détenus

    Martine Thiam, Thierry Nectoux
    Droits d’urgence anime et coordonne la seule permanence juridique parisienne réservée aux sortants de prison. « La majorité des incarcérés (...)

n° 282

mai 2020