Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

janvier 2017 / Grandes Carrières

Des travailleurs handicapés aux manettes d’un café et d’une biscuiterie [Article complet]

par Danielle Fournier

Après trois ans de chantier, le bar d’insertion Championnet doit ouvrir au printemps 2017.


il y aura une belle cuisine et deux salles, l’une ouverte pour le déjeuner du mardi au samedi et l’autre qui pourra être privatisée pour l’équilibre financier du projet. Le café sera tenu par deux encadrants et huit travailleurs handicapés. Ce sera donc un lieu d’emploi pérenne, mais aussi un lieu de formation qui doit servir de passerelle pour « intégrer le milieu ordinaire », selon Cécile Bertrand, directrice de l’Esat qui, depuis 2012, a rejoint l’association Championnet. En 2009 cette association cherchait une structure solidaire pour reprendre la gestion du foyer. De son côté, l’établissement et service d’aide par le travail (Esat) de Ménilmontant, fondé en 1970, avait envie de développer un projet de res- tauration. Cet Esat, l’un des 32 à Paris, existe depuis longtemps et accueille de nombreux travailleurs handicapés : le but est de faciliter l’intégration et l’insertion professionnelle par le travail. Pour cela, divers ateliers ont été développés. C’est ce qui a permis la collaboration entre les deux structures et l’ouverture du café Championnet en septembre 2011. Cependant, l’ensemble devant alors fermer en juin 2014, les travaux entrepris à l’époque ont été modestes.

Le biscuit de Marcelle

Il en va tout autrement aujourd’hui. La rénovation a été mise à profit pour peaufiner le projet et les futurs travailleurs sont dans les starting-blocks. En effet, tout a été refait et le projet a été repensé. Le café est donc conçu comme un « outil » qui permet d’accueillir des travailleurs handicapés aussi bien de manière durable que pour des stages de découverte ou d’admission.
Grâce au parrainage de Thierry Marx, l’idée d’un nouvel atelier est née. Il y aura aussi une biscuiterie sur 51 m2 et une « recette de biscuit unique et originale » imaginée au sein de l’Esat : « le biscuit de Marcelle », sa fondatrice en 1970 et maman d’un enfant trisomique. Un bel hommage ! Les biscuits seront produits et emballés sur place et un partenaire important et prestigieux doit acheter une grande partie de la production : Air France. Pour l’heure, c’est la fin du chantier, l’heure des finitions et des préparatifs d’une équipe impatiente de se mettre au travail et de rencontrer son public !

* 192 rue Championnet


Photo : © Tessa Chéry

Dans le même numéro (janvier 2017)

  • Pour mieux vous connaître

    Un questionnaire pour nos amis lecteurs

    L’équipe du 18e du mois
    Dans la perspective de mieux vous connaître et de répondre à vos attentes sur le journal « Le 18e du mois », nous vous proposons de bien vouloir répondre à ce questionnaire d’une durée d’environ trois minutes. Ce questionnaire est et demeurera anonyme et confidentiel.
  • Les Gens

    Hervé Lopez, the Lord of Barbès

    Brigitte Batonnier
    Publicitaire, réalisateur de dessins animés, producteur d’un gin unique et raffiné, cet autodidacte a choisi de vivre et travailler rue de (...)
  • Histoire

    Mémoire vive : Claude Bertin, 90 ans dans le 18e

    Nadia Djabali
    Rue Belliard, rue Championnet puis rue de La Chapelle, Claude Bertin a passé sa vie dans le 18e arrondissement. Il y a vu la Zone, les (...)
  • Montmartre

    Les dessous érotico-chics de Montmartre !

    Viviane Simon
    À quelques pas des boulevards de Pigalle qui regorgent de vastes supermarchés du sexe, se nichent trois nouveaux lieux dédiés à un érotisme chic. (...)
  • Montmartre

    La longue histoire de l’hôpital pour animaux à Montmartre

    Danielle Fournier
    Fondé en 1836, développé en 1882 par le docteur Frégis, cet établissement précurseur a accueilli les expérimentations de Pasteur. Il a fonctionné sur la (...)
  • La Chapelle

    Le village vertical de la tour 93

    Virginie Chardin
    Dans cette tour de la porte de La Chapelle, une vie sociale très active s’est développée autour de l’association des locataires Vivre au 93 et de (...)
  • La vie du 18e

    Quand Airbnb ouvre des portes aux réfugiés

    Nina Sutton
    Airbnb au secours des réfugiés ? L’idée paraissait improbable, et pourtant c’était vrai. Le 12 décembre, au Sunset, rue Ordener, se tenait une réunion (...)
  • La vie du 18e

    Emmaüs fait des petits

    Florianne Finet
    L’association va ouvrir en début d’année deux nouveaux magasins de vente d’occasion dans le secteur. Simple coïncidence ou signe d’un mouvement de (...)
  • L’actu du mois

    Controverse autour d’un projet de fusion entre les collèges Berlioz et Coysevox

    Miguel Karian
    Conçu pour favoriser une mixité sociale, le projet est contesté à Coysevox en raison du manque concertation préalable avec les acteurs du terrain. (...)

En kiosque, n° 273

juillet-aout 2019