Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

février 2014 / Théâtre

Mécanique instable

par Anne Farago

Ils sont six. Six personnages, six rouages de cette Méca­nique instable qu’est une en­treprise. Il y a d’abord S­phane, le patron qui annonce un matin à ses em­ployés consternés son intention de vendre « sa boîte ». Il y a aussi Viol­aine, la secrétaire, un peu DRH, un peu comptable, femme à tout faire pour faire marcher la société. Ma­rie-Laure, la syndicaliste, autodidacte représentante des ou­vriers. Alex, solitaire ingénieur, en­glué dans son projet de développement. Nicholas, chef du service commercial, sur le retour, à la vie familiale perturbée. Et Farida, la benjamine, diplômée, qui a ramé longtemps avant de décrocher ici son premier emploi. Alors, que vont-ils faire ? Se laisser racheter au risque de se faire licencier ? Racheter eux-mêmes ? Mais comment, sans argent ? Et puis, qui veut être patron ? Qui a envie de « s’emmerder » ? Qui va prendre les décisions ? Une Scop naît. Se développe et connaît le succès. Puis des revers. Les an­nées passent. Au fil des événements, les personnalités se révèlent…
Depuis quelques années, le théâtre contemporain s’intéresse au monde opaque de l’entreprise. Yann Reuzeau, auteur remarqué de Chute d’une nation en 2011 et codirecteur de la Manufacture, s’est attaqué ici à l’univers des coopératives. Mais plus qu’à la structure, il s’attache ici à ses effets sur l’humain, sans angélisme. Et c’est tout l’intérêt de cette piè­ce, ex­trêmement riche et documentée, qui s’in­terroge sur l’am­bition, le pouvoir et l’investissement dans le travail.
Sans jamais tomber dans le travers de l’exposé, l’auteur nous don­ne à voir comment « pour des em­ployés d’une en­tre­prise classique, cette transformation en coopérative est une vraie révolution du travail, mais aussi une révolution de pensée, et même une révolution politique ». Les personnages sont particulièrement crédibles, campés sans concession par une écriture précise, servie par des comédiens excellents. Un spectacle inattendu, drôle et vivant, qui donne matière à penser. À ne pas rater.

* A la Manufacture des Abbesses, de et mis en scène par Yann Reuzeau.
Du jeudi au samedi à 21 h et le dimanche à 17 h. Le 1er février, représentation suivie
d’un débat avec l’auteur et les comédiens, 7 rue Véron, 01 42 33 42 03.

Dans le même numéro (février 2014)

  • Evénement

    Débat avec les têtes de listes aux municipales

    L’équipe du 18e du mois
    « Que faire pour rendre le cadre de vie plus agréable et répondre au besoin de logement ? » « Comment améliorer la sécurité et réduire les (...)
  • La vie du 18e

    Marie-Pierre Larrivé, rédactrice en chef du 18e du mois, s’en est allée

    L’équipe du 18e du mois
    Marie-Pierre Larrivé, est décédée d’un cancer le lundi 6 janvier 2014. Depuis des années, elle ne comptait pas ses heures pour raconter la vie de cet (...)
  • La vie du 18e

    L’UMP met Roxane Decorte sur la touche

    Pierrick Yvon
    Elle est amère. Depuis que Na­thalie Kosciusko-Morizet l’a appelée, le 1er janvier, pour lui dire qu’elle perdait la – bonne – place de numéro 2 sur (...)
  • La vie du 18e

    Roms, du bidonville à l’école

    Nadia Djabali
    Que les enfants aillent à l’école. C’est le projet de tout parent. Celui aussi de Petrica et Doïna, une famille rom qui vit dans un bidonville, porte (...)
  • Les gens

    Didier Lambert : le ciel pour horizon

    Jacqueline Gamblin
    Didier Lambert peint depuis 45 ans, avec des pigments naturels, des toiles grands formats qu’il exposera en mai à Los Angeles. Le peintre Didier (...)
  • Théâtre

    Nous qui sommes cent

    Catherine Halpern
    Elles auraient pu être cent, elles sont trois, trois femmes et un accordéoniste qui interprète la bande son de leur vie. Trois femmes pour trois (...)
  • Théâtre

    Magicien malgré lui

    Jacqueline Gamblin
    Ce jour-là, Sébastien-le-magicien qui se croit de repos et bricole dans son atelier où sè­chent des caleçons pendus sur une corde qui se sectionne sur (...)
  • Culture

    À la manufacture des Abbesses, un théâtre du temps présent

    Anne Farago
    Depuis près de huit ans, la petite salle de la rue Véron fait la part belle aux jeunes compagnies et à l’écriture contemporaine. Avec la conviction (...)
  • Culture

    Le street art entree à l’hosto

    Annie Katz
    Une œuvre du graphiste américain, JonOne, décore désormais le hall de la tour Bichat. Le graffiteur et artiste peintre américain JonOne a choisi de (...)
  • Histoire

    Clovis Hugues, un provençal à Montmartre

    Patricia Dupuy
    Clovis Hugues est né en Provence. Pour mener sa carrière politique, il s’est installé avec sa famille à Montmartre mais il est toujours resté (...)
  • Simplon

    L’insertion fait un carton

    Catherine Soubelet
    L’histoire commence par une belle amitié : celle d’un biffin, Francis, et d’un cadre de multinationale, Antoine Aumonier. Ils se sont rencontrés aux (...)
  • Goutte d’Or - Château Rouge

    À la Goutte d’or, ça manque de vert !

    Edith Canestrier
    Le conseil de quartier de la Goutte d’Or a été consacré aux jardins partagés et à la végétalisation. Pas de vague verte en vue.
  • Montmartre

    Fripes branchées chez Vintage Désir

    Jacqueline Gamblin
    Juste à côté de la librairie des Abbesses et à un jet de pierre de la place du même nom, la boutique de fripes Vintage Désir se distingue par ses (...)
  • Clignancourt

    Des écoliers filment leurs parents immigrés

    Jacqueline Gamblin
    Caméra en main, vingt écoliers de CE2, ont interrogé leurs parents : Dis papa : « C’est quoi le racisme ? » « C’est quoi l’immigration ? » Des élèves (...)
  • La Chapelle

    La mini-entreprise du collège Marx-Dormoy

    Anne Bayley
    Les collégiens de Marx Dormoy veulent réunir SDF, artistes et tout venant. Pour le plaisir de l’art. La mini-entreprise du collège Marx-Dormoy (...)
  • La Chapelle

    Voulez-vous danser le Lindy Hop ?

    Annick Amar
    Au théâtre de Verre, les amateurs de danse et de swing peuvent apprendre le Lindy Hop, une danse aussi rigoureuse que festive, née chez les afro (...)
  • Porte Montmartre

    Révolution numérique au restaurant du Lycée Belliard

    Mary B. Adams
    Passer une commande qui arrive directement en cuisine, réclamer silencieusement la suite d’une table, voir au fur et à mesure l’évolution du service (...)
  • Porte Montmartre

    La bibliothèque de la Sorbonne ouverte aux habitants

    Florianne Finet
    L’information est jusqu’à présent passée relativement inaperçue : les habitants du 18e arrondissement peuvent accéder gratuitement depuis le mois de (...)
  • Le dossier du mois

    La culture, parent pauvre des élections

    Marie Déalessandri, Nadia Djabali, Stéphane Bardinet
    Depuis l’arrivée de la majorité socialiste en 2001, de nombreux lieux de culture ont vu le jour dans notre arrondissement. Ce bilan positif, à (...)
  • Le dossier du mois

    Éric Lejoindre : « Personne ne doit être exclu du domaine culturel » [Article complet]

    Marie Déalessandri
    Carine Rolland, adjointe au maire chargée de la culture, et Eric Lejoindre, premier adjoint de Daniel Vaillant et candidat PS à la mairie du 18e, (...)

n° 282

mai 2020