Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

octobre 2016 / Histoire

Le dépôt de La Chapelle, de la vapeur à la caténaire

par Nadia Djabali

Durant 166 ans, le dépôt SNCF de La Chapelle a réparé et entretenu locomotives à vapeur, autorails et trains de banlieue. Ouvert au milieu du 19e siècle à quelques encablures de la gare du Nord, il a vu se succéder des milliers de cheminots. Un lieu mythique qui doit fermer ses portes mi octobre pour être transformé en logements et équipements publics.

Partout des panaches de fumée se disloquent dans le ciel. Les cheminées des ateliers tiennent la dragée haute aux monstres d’acier garés sur les voies ferrées. En contrebas du pont Ordener, l’activité s’intensifie dans la brume du petit jour. Un mécano inspecte sa machine, un autre est occupé à son ravitaillement en eau. En chauffe, des locomotives à vapeur Pacific avec leurs roues gigantesques de 1,95 m de diamètre. Dans ce paysage industriel, les hommes, aussi gaillards soient-ils, deviennent tout petits... (Lire la suite dans le numéro d’octobre 2016)


Photo : © Jean-Claude N’Diaye

Dans le même numéro (octobre 2016)

En kiosque, n° 275

octobre 2019