Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

novembre 2018 / Histoire

La Grande Guerre entre dispersion et oubli

par Danielle Fournier, Etienne Lagrange

À l’heure du bicentenaire de l’Armistice de 1918, le devoir de mémoire oscille entre commémorations classiques, archivage numérique et... dissolution du souvenir.

meurtris par livres d’or par arrondissement, que « sans surprise, la Grande Guerre ? Qu’est-ce qu’on la hiérarchie de la population des arrondissements commémore en ce centenaire ? Et vous ? Et nous ? Nous avons en tête « les multiples facettes de la Grande Guerre : les terribles innovations techniques de l’armement, les souffrances de millions de soldats mobilisés pendant plusieurs années, l’implication des populations à l’arrière, l’internationalisation du conflit et son effroyable bilan, notamment humain », comme le mentionne le Musée de l’Armée dans son exposition permanente. 1 357 800 tués et disparus ! Le 18e du mois a choisi de s’interroger sur cette commémoration.
Contrairement à la majorité des communes françaises, Paris, jusqu’à cet automne 2018, n’a pas érigé de monument récapitulant les noms de tous les morts de la Première Guerre mondiale. Ce sera chose faite le 11 novembre prochain, avec le dévoilement d’un monument le long du mur extérieur du cimetière du Père Lachaise, côté boulevard de Ménilmontant. Mais jusqu’alors, les élus, les anciens combattants, l’armée et parfois les scolaires se rassemblaient autour de monuments aux morts « locaux » dont celui de la mairie du 18e. (Lire la suite dans le numéro de novembre 2018)

Dans le même numéro (novembre 2018)

  • La Goutte d’Or

    Une ferme pédagogique s’est installée dans un...

    Danielle Fournier
    Une ferme pédagogique s’est installée dans un square. La petite ferme installée dans le square Alain Bashung « met des étoiles dans les yeux des en- (...)
  • Montmartre

    Pigalle quartier show

    Stéphane Bardinet
    Haut lieu de la vie nocturne parisienne, Pigalle offre un visage étrange, sorte de carré rouge d’Amsterdam mêlant touristes et noceurs, alternant (...)
  • La Chapelle

    Une menuiserie ouverte sur le quartier

    Sylvie Chatelin
    Démarche originale et vertueuse pour l’atelier A travers fil, où on apprend la menuiserie en faisant et où l’on fait en apprenant.
  • Les Gens

    Lydie Quentin, une figure de la Goutte d’Or

    Hajer Khader Bizri
    Les Enfants de la Goutte D’Or, l’association qu’elle dirige, fête cette année ses 40 ans. « Un pilier », « une figure emblématique du quartier », « (...)
  • Le dossier du mois

    Accompagnement scolaire : un peu d’aide pour plus d’égalité

    Danielle Fournier, Hajer Khader Bizri, Patrick Mallet, Sylvie Chatelin, Thomas Blanda
    La rentrée est passée, les écoliers, collégiens et lycéens ont repris le chemin des cours. Pour certains, tout va bien. Pour d’autres, c’est plus (...)
  • Grandes carrières

    Pause bien-être pour femmes en errance

    Miren Garaicoechea
    Chaque premier samedi du mois, l’ADSF propose un cours de sport Tà des femmes en situation d’errance. Une autre vision du droit à la santé. « Tu (...)
  • La vie du 18e

    Petite ceinture : toujours pas bouclée

    Danielle Fournier
    Les questions autour des acteurs et des objectifs du projet éveillent les émotions et provoquent des polémiques. Les résultats de l’édition 2018 (...)
  • Chronique

    La vie continue

    Daniel Conrod
    Amorce d’un dictionnaire désinvolte du mois d’octobre écoulé où l’on voit notamment que le nouveau monde n’est pas forcément plus affriolant que (...)

En kiosque, n° 273

juillet-aout 2019