Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

juin 2019 / La Chapelle

Les Soudanais du 18e de tout coeur avec leur peuple

par Frédéric Constans

Après les Algériens, Le 18e du mois est allé à la rencontre des Soudanais. Une autre communauté qui anime l’arrondissement, stimulée par l’aspiration démocratique qui bouleverse leur pays.

C’est une petite enclave soudanaise dans le 18e arrondissement de Paris, délimitée par quatre rues : Philippe de Girard et du Département, Pajol et Jacques Kable. Deux cafés et une épicerie où se retrouvent les Soudanais de Paris et de banlieue. Ceux qui arrivent tout juste et ceux qui sont déjà là. Pour la plupart, ils sont réfugiés politiques du Darfour, région de l’ouest du Soudan où un conflit armé oppose depuis 2003 les tribus « arabes » aux tribus « noires africaines » non arabophones. Ce qui valut au président Omar Al-Bachir d’être le premier président en exercice inculpé par la Cour pénale internationale (CPI) pour crime de guerre en 2009. L’ONU a dénombré 300 000 morts et près de 2,7 millions de personnes déplacées depuis le début du conflit.

Photo : Jean-Claude N’Diaye.

> Lire la suite dans le journal

Dans le même numéro (juin 2019)

  • La vie du 18e

    La double vie des amphibiens

    Jacky Libaud
    Peuplant les bassins et les jardins ces discrets habitants doivent être protégés.
  • Le dossier du mois

    Séniors : sortir de l’isolement

    Claire Rosemberg, Dominique Gaucher
    Aisées ou précaires, autonomes ou dépendantes, les personnes âgées de l’arrondissement vivent des situations très contrastées. Entre initiatives municipales et associatives, système D et limites du secteur sanitaire, il reste encore à faire pour améliorer leur bien-être.
  • Montmartre

    Authenticité retrouvée à la Maison rose

    Maryse Le Bras
    La Maison Rose, une institution à Montmartre, cherche à renouer avec une tradition culinaire et artistique de qualité loin du tourisme de masse. Pas tous les jours facile...
  • Goutte d’or

    V’la les poulets de la rue Myrha

    C’est une boutique comme il n’en existe plus à Paris. On y trouve de la volaille en chair et en plumes.
  • Culture

    Exposition à l’ICI : « C’est Beyrouth »

    Emmanuelle Day
    L’Institut des cultures d’islam présente la vie et l’imaginaire d’une ville dévastée par les conflits.

En kiosque, n° 273

juillet-aout 2019