Journal d’informations locales

Le 18e du mois

Abonnement

FacebookTwitter

Qui sommes-nous ?

Le 18e du mois est un mensuel d’information sur le 18e arrondissement de Paris, créé en 1994.

A l’origine, quelques dizaines d’habitants qui ont décidé de faire ce journal. Certains d’entre eux avaient ou avaient eu des responsabilité administratives, culturelles, syndicales, politiques assez diverses, d’autres étaient de simples citoyens. Ils se rencontraient dans des manifestations pour l’école, contre la ghettoïsation, la montée de la misère, les expulsions d’habitants vers les banlieues, le bruit, la pollution. Ou bien dans des fêtes, à des spectacles, dans des bistrots, ces bistrots du 18e où l’on parle des heures, où l’on refait le monde. Ils faisaient le même constat : l’insuffisance de démocratie locale, et d’abord l’insuffisance d’information.

Dans cet arrondissement, il se passe beaucoup d’événements, mais qui le sait ?

Sur un coin de table

La presse, les médias nationaux ou parisiens avaient tendance à décrire ce bout de Paris de façon négative. Ce 18e pétri d’histoire, composé de quartiers fort divers, nous semblait avoir besoin d’autre chose que de journaux électoraux ou de magazines publicitaires. Ainsi est née l’idée de créer un journal. J’en parlais à ceux que je croisais. Cela suscitait sympathie et intérêt. Militant, artiste, journaliste, surveillant de lycée, artisan, chacun avait envie de parler de son 18e. On ébauchait sur un coin de table d’hypothétiques sommaires.

Dans un café de la rue Duc, L’Alibi, les conversations débridées trouvaient une écoute, un écho : « Vous voulez créer un journal ? Ça m’intéresse ! Moi, je suis journaliste... Moi, je suis à telle association, j’aime écrire... C’est pour quand ce canard ? ».

Avec Eric, Olivier, François, Gilles, Béatrice, Catherine, Fred, Myriam, Erwan, fin 1993, on se retrouve dans un appartement, rue Simart. J’appelle Noël, un ami : « Ça te dirait un journal de quartier ? ». Il en parle à Marie-Pierre, à Didier, à un autre Noël, à Alain, à Jean-Claude, aux dessinateurs Pinter, Sabadel... Petit à petit, une équipe se forme.

En février 1994, dans un autre appartement, rue Custine, la décision est prise : on y va !

(Extrait d’un texte de Jean-Yves Rognant, l’un des fondateurs du journal)

Et aujourd’hui ?

Le journal Le 18e du mois est un mensuel d’information locale sur le 18e arrondissement, toujours rédigé et géré par une équipe d’habitants, dont plusieurs journalistes. Tous bénévoles, ils aiment leur quartier et pensent que la démocratie locale commence par une bonne information des habitants. Le 18e du mois se veut un trait d’union entre les citoyens, les associations et les quartiers.

L’importance de cette mission d’information est de plus en plus connue et reconnue par les habitants, en particulier par les membres des nombreuses associations de l’arrondissement. Celles-ci nous sollicitent pour faire connaître leur action et s’informer sur les activités des autres associations.

Notre local, situé 76 rue Marcadet, nous permet de centraliser toute notre activité journalistique et associative. C’est également un lieu de rencontres et d’échanges pour les habitants qui en poussent quotidiennement la porte. Nous aurons plaisir à vous y accueillir.

La vente du journal, au prix de 2,30 € le numéro, nous permet seulement de couvrir les frais de papier et d’imprimerie. Toutes les autres tâches (rédaction, photo, organisation de la diffusion) sont assurées bénévolement. Vous pouvez le trouver au début de chaque mois chez votre marchand de journaux ou bien vous y abonner, ce qui soutiendra notre action.

L’association Les Amis du 18e du mois est l’éditeur du journal. Elle rassemble ceux qui le réalisent et les lecteurs qui souhaitent s’impliquer dans la vie du journal.

Association “Les Amis du 18e du mois”
76 rue Marcadet
75018 Paris
Tél. 01 42 59 34 10
18dumois@gmail.com

En kiosque, n° 273

juillet-aout 2019